Geneathème – Guillemette Périnne ROUXEL, ma sosa 203

J’ai rédigé cet article dans le cadre du geneathème du mois de mars sur les femmes de notre vie. Les geneathèmes du mois de mars sur le site de Sophie Boudarel.

olivier_rouxel_11_fevrier_1764_aucaleucGuillemette Périnne ROUXEL (sosa 203) est la fille d’Olivier ROUXEL (1736-) et d’Anne GAUTIER, mariés le 16 janvier 1758 à Aucaleuc, petit village des Côtes d’Armor, après une dispense de consanguinité du 4ème degré obtenue le 16 décembre 1757. Elle est baptisée le 11 février 1764 à Aucaleuc, et reçoit Pierre GAUTIER pour parrain, et Guillemette HERISON pour marraine. Je ne sais pas grand chose de Guillemette. Elle est la sœur aînée d’Anne Julienne ROUXEL (1766-), et de Pierre ROUXEL. Elle se marie à l’âge de 25 ans, le 9 février 1790, avec Joseph TOURNOIS, fils de Jan TOURNOIS et d’Anne LEMENAND. Les bans ont été publiés les 31 janvier, 2 et 7 février 1790. Elle tombe enceinte quelques mois plus tard et donne naissance à une petite fille, mon ancêtre, Anne TOURNOIS (sosa 101). Malheureusement Guillemette ne survit pas à ce premier accouchement : elle est inhumée le jour de la naissance de sa fille, le 12 janvier 1791 à Aucaleuc. Elle n’avait que 26 ans. Anne est baptisée le lendemain 13 janvier, et reçoit Pierre ROUXEL comme parrain, Julienne TOURNOIS comme marraine. Je ne sais pas comment s’est passé son enfance, comment son père a réagit en restant seul avec son bébé d’un jour, perdant sa femme moins d’un an après leur mariage. Je pense à cette histoire et cela m’attriste. Guillemette est mon ancêtre directe morte la plus jeune. Elle aura pourtant laissé une fille bien vivante, qui se mariera et engendrera à son tour, un fils, mon arrière-arrière-arrière-grand-père.

En cette journée des droits des femmes, j’ai souhaité lui rendre hommage, et à travers elle, à toutes les femmes mortes trop tôt.

Publicités

Etude sur les pratiques actuelles de la généalogie : questionnaire en ligne

Bonjour à tous,

Dans le cadre de mon Master 2 professionnel Médiation culturelle, patrimoine et numérique, je réalise un mémoire de recherche sur les pratiques actuelles de la généalogie, et notamment les blogs, les généablogueurs et leur public. Pour cela, j’ai besoin de vous. J’ai élaboré un questionnaire qui s’adresse à tous les généalogistes, débutants ou confirmés, professionnels ou amateurs, afin d’étudier leurs pratiques et leurs habitudes. Il est ouvert du 1er au 31 mars 2017.

N’hésitez pas à partager ce questionnaire autour de vous, sur vos blogs et vos réseaux sociaux : plus il y aura de répondants et plus mes analyses et mon mémoire de recherche seront pertinents ! Merci d’avance de votre participation !

P.S. : un résumé de cette étude sera publié sur ce blog dans le courant de l’année.

Formulaire ici ou ci-dessous :