Le Journal du Loiret il y a 150 ans : 16 décembre 1866

Calendrier de l’Avent, Jour 16. Que publiait le Journal du Loiret il y a 150 ans jour pour jour ?

Théâtre d’Orléans. Jeudi dernier, M. Jourdan, qui faisait son troisième début dans le Trouvère, a été admis par 181 voix contre 17.
Demain, la Grâce de Dieu, qui depuis longtemps n’a pas été jouée ici, et dont nous n’avons pas à redire l’éternel succès. On terminera par le Sourd ou l’auberge pleine, la joyeuseté légendaire, qui servira de troisième début à M. Tessier. Un tel programme est synonyme de salle comble. Un autre synonyme est encore ce mot : Dimanche. Depuis deux mois que le théâtre est ouvert, aucun jour dominical n’a démenti cette similitude que demain affirmera sans doute mieux que jamais.
On commencera à sept heures.

Nous avons déjà parlé de la manière dont les comédiens étaient élus par le public (voir case 7 du calendrier de l’Avent). Plusieurs pièces jouées au Théâtre d’Orléans sont mentionnées ici :
le Trouvère : opéra en quatre actes de Verdi. Il est présenté au Théâtre-Italien de Paris le 23 décembre 1854.
la Grâce de Dieu : drame en cinq actes d’Adolphe d’Ennery, datant de 1841.
le Sourd ou l’auberge pleine : comédie en trois actes et en prose de Desforges, datant de 1790.

la_grace_de_dieu_-_-ennery_adolphe_bpt6k56821330
Gallica, Adolphe d’Ennery, La grâce de Dieu, Paris, J. Rouff, 1898-1900.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s