Le Journal du Loiret il y a 150 ans – 12 décembre 1866

Calendrier de l’Avent, Jour 12. Que publiait le Journal du Loiret il y a 150 ans jour pour jour ?

La souscription ouverte dans la commune d’Ouvrouer-les-Champs en faveur des victimes de l’invasion des sauterelles en Algérie a produit 26 f. 25 c.

Le village d’Ouvrouer-les-Champs (452 habitants en 1866) se situe à une vingtaine de kilomètres d’Orléans. Une souscription est lancée pour venir en aide aux victimes d’une terrible invasion de sauterelles qui ravage l’Algérie au mois d’avril 1866. L’historien Pierre Darmon nous décrit le phénomène :

Venues de régions subdésertiques encore inconnues et poussées par le simoun, les premières nuées de sauterelles et de criquet de la piere espèce, celle des criquets pèlerins, envahissent l’Algérie jusqu’au littoral en avril 1866. On ne les avait pas vues dans la région d’Alger depuis une vingtaine d’années. Le 13 avril 1866, les acridiens fondent sur le Boghar, franchissent les cimes de l’Atlas le 19 et s’abattent sur la plaine de la Mitidja qui en reste infestée jusqu’au 27. Ports, jardins, vergers sont envahis. Sur les routes, elles forment une couche si épaisse que les roues patinent. A Bône, les bateaux sont envahis par des nuages d’insectes.

Cette invasion s’ajoute à une sécheresse extrême qui débute dès l’année 1865. Le 2 janvier 1867, un tremblement de terre détruit plusieurs villages algériens et fait des dizaines de morts. Le pays en grande difficulté doit enfin faire face à une épidémie de choléra. La famine d’abat, entraînant une perte démographique difficile à estimer. Selon les historiens, entre 10 et 30% de la population aurait été emportée durant cette crise, une estimation remise en question par Bertrand Taithe qui la juge incohérente. Quoi qu’il en soit, cette famine est très médiatisée à l’époque, et donne naissance à de nombreux élans de solidarité comme celui d’Ouvrouer-les-Champs.

Bibliographie :
– Pierre Darmon, Un siècle de passions algériennes : Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1940), Paris, Fayard, 2009.
– Bertrand Taithe, « La famine de 1866-1868 : anatomie d’une catastrophe et construction médiatique d’un événement », Revue d’histoire du XIXe siècle [En ligne], 41 | 2010, mis en ligne le 30 décembre 2013, consulté le 11 décembre 2016. URL : http://rh19.revues.org/4051 ; DOI : 10.4000/rh19.4051.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s