Le Journal du Loiret il y a 150 ans – 2 décembre 1866

Calendrier de l’Avent, Jour 2. Que publiait le Journal du Loiret il y a 150 ans jour pour jour ?

L’hiver commence à se faire sentir. Le thermomètre de la maison Stropé est descendu cette nuit à 4 degrés au-dessous de zéro. Ce matin samedi, il marquait 1 degré 4 dixièmes.

La maison Stropé se situait au n°62 de la Rue Royale à Orléans, et son thermomètre servait de référence à l’époque. En 1866, Julie STROPÉ, 52 ans, veuve de M. STROPÉ, opticien, vivait dans cette maison avec son fils Georges, 14 ans, et ses filles Julie (27 ans) et Berthe (17 ans). Georges s’installa quelques années plus tard à Paris, au 24 Galerie Montpensier, pour exercer la même profession que son père.

export-2
Gallica, extrait de Camille Debans, Les Plaisirs et les curiosités de Paris : guide humoristique et pratique, Paris, E. Kolb, 1889, p. 460.

Sources et bibliographie :
– Arch. mun. Orléans, Recensements de population, 1 F 20, vue 282/307.
– Le vieil Orléans, « 39 – Il était une fois…« , publié en ligne le 16 mars 2016, consulté le 19 novembre 2016.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s