Deuxième bilan du blog : 3 mois d’existence

Bonjour à tous ! Le mois d’octobre a été chargé pour moi et j’ai donc décidé de lever le pied quant à la publication de mes articles sur ce blog, mais cela ne saurait durer. La veille généalogique de la semaine dernière a également été compromise à cause d’une panne de réseau internet, mais si tout revient en ordre, la veille publiée vendredi comprendra ces deux dernières semaines. Le mois d’octobre a ainsi enregistré une chute spectaculaire du nombre de visites et visiteurs, et cela se comprend. Néanmoins étant férue de statistiques et autres bilans chiffrés, j’ai décidé de faire un petit point sur les 3 mois d’existence de ce blog, mais aussi sur mes dernières découvertes généalogiques.

En trois mois, 24 articles ont été publiés et le blog a dépassé les 2000 visites.
Top 3 des articles les plus lus :
Les PRÉVOTEL de Lisieux – Épisode 1 : la montée à Paris
[Outils] Le dictionnaire biographique des officiers du 47e régiment d’infanterie
Les GABERELL d’Altavilla – Épisode 1 : dépasser les difficultés de la recherche

Du côté généalogique, j’ai fait beaucoup de découvertes ces derniers mois, dont certaines ont été très importantes pour moi. J’ai découvert trois bouteilles de lait de celles vendues par mes arrières-arrières-arrières-grands-parents dans leur boutique rue de Tocqueville ; j’ai acheté sur Delcampe une facture datée de 1916 provenant de la boutique de mon arrière-arrière-grand-père (une simple facture, pas plus grande qu’une carte postale, préservée pendant 100 ans et maintenant entre mes mains !!) ; j’ai reçu du Gâtinais Généalogique les photocopies d’une dizaine de contrats de mariage des XVIIe-XVIIIe-XIXe siècles qu’il me reste encore à étudier. Je me suis également trouvée une lointaine parenté avec Emile Pasty (voir sur Wikipédia) qui rejoint ainsi le joaillier Frédéric Boucheron (Wikipédia) dans mes « cousinages célèbres » sur Généastar. N’y voyez-là aucune gloriole mais j’aime beaucoup découvrir ces parentés avec des personnages célèbres aux destinées si diverses mais issus d’ancêtres communs, souvent de « simples » paysans.
Mes prochaines recherches devraient s’orienter vers le parcours scolaire de mon arrière-arrière-grand-père (le commerçant dont je possède désormais une facture) aux Archives de Paris. J’ignore s’il a obtenu son certificat d’études primaires (autour des années 1885-1887) et j’espère le découvrir !
A très bientôt  🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s